Le musée de l'Opificio e delle piretre dure

Le musée nationale du Bargello

Il fut fondé en 1588 par le grand-duc Ferdinando I, qui organisa les laboratoires grand-ducaux dans une aile des, pour accueillir le personnel spécialisé dans le travail des pierres rares et précieuses, utilisées pour la décoration de la Chapelle des en construction.

Ce fut Pietro Leopoldo qui, en 1796, déplaça l'Opificio dans le siège actuel, via degli Alfani. Déplacée pour la partie opérante dans le siège de la Fortezza da Basso, aujourd'hui encore l'Opificio maintient sa tradition de travail et restauration de mosaïque en pierres dures, selon une technique appelé commesso fiorentino, à section ou à tesselles.